Prise en charge de l'incontinence urinaire d'effort

Quelles solutions pour la prise en charge de l’incontinence urinaire d’effort ?

Une rééducation pelvienne, seule ou associée au biofeedback ou à l’électrostimulation, peut être effectuée par un kinésithérapeute ou une sage-femme. L’importance d’un travail personnel d’auto-rééducation entre chaque séance de rééducation doit être soulignée ; de même, la possibilité d’effectuer soi-même, à domicile, des électrostimulations avec des appareillages personnels se développe de plus en plus.

Des protections ou des couches sont disponibles : de la plus légère à la plus importante, des formes anatomiques aux changes complets, en passant par les slips absorbants et alèses jetables.

Un traitement chirurgical peut être envisagé sur recommandation d’un médecin spécialisé. Il peut être proposé en cas d’incontinence urinaire d’effort invalidante, ou en l’absence de disparition ou d’amélioration des symptômes après une rééducation bien conduite (10 à 20 séances). Plusieurs méthodes sont disponibles : bandelettes sous-urétrales, interventions sur l’urètre et la vessie, sphincters artificiels…

priseEnCharge